Le stage de sensibilisation à la sécurité routière est une formation agréée par le ministère de l’intérieur, animée par un psychologue et un formateur de moniteurs d’auto-école, visant à attirer l’attention des stagiaires sur les dangers au volant.

Ce séminaire de 14h, réparties sur deux jours consécutifs, possède différentes appellations : stage de récupération de points, stage pour permis probatoire, stage du permis de conduire etc. Toutes ces dénominations renvoient à un seul type de formation : le stage de sensibilisation à la sécurité routière, qui reste le terme officiel.

Lorsque la formation est suivie de manière volontaire, le candidat récupère jusqu’à 4 points sur son permis de conduire, dans la limite des 12 points maximum. Au cours du séminaire, il est amené à réfléchir sur les dangers de la route et le stage de sensibilisation à la sécurité routière lui permet même d’étudier des cas concrets.

A l’issue de la formation, pas de test final, mais si le candidat a été présent et ponctuel au cours des 14h de stage, il reçoit une attestation de présence et récupère jusqu’à 4 points sur son permis, dès minuit.

Stage de sensibilisation à la sécurité routière obligatoire

Le stage de sensibilisation à la sécurité routière est obligatoire dans certains cas. Lorsqu’un conducteur commet une infraction grave, le juge peut lui imposer une formation de sensibilisation par plusieurs moyens. De même, les automobilistes en permis probatoire peuvent également être contraints d’effectuer un stage de sensibilisation à la sécurité routière.

Stage en alternative aux poursuites pénales

En cas d’infraction grave au code de la route, comme la conduite sous alcool par exemple, le juge peut obliger un conducteur à assister à un stage de sensibilisation à la sécurité routière en échange de quoi il abandonne les poursuites à son encontre. Il n’est pas possible pour le conducteur de récupérer de point.

Stage en composition pénale

Toujours en cas d’infraction au code de la route, le juge peut imposer un stage de sensibilisation à la sécurité routière en composition pénale à un automobiliste. Il ne récupère pas de points sur son permis de conduire à l’issue de la formation.

Stage en peine complémentaire

Lorsqu’un conducteur a un comportement très dangereux sur la route, il peut être contraint d’assister à un stage de sensibilisation à la sécurité routière, en plus des autres peines encourues : amende, suspension ou annulation de permis, … etc.

En cas de retrait de permis, ce stage ne soustrait pas l’automobiliste à la visite médicale ou au test psychotechnique. A l’issue de la formation, l’automobiliste ne récupère pas de point.

Stage pour permis probatoire

Dès qu’un jeune conducteur se retrouve avec un total de 3 points ou moins, sur son permis de conduire, il reçoit la lettre 48N pour assister à un stage de sensibilisation à la sécurité routière obligatoire. Si la participation est contrainte, le jeune automobiliste récupère tout de même jusqu’à 4 points sur son permis et peut se faire rembourser l’amende par le Trésor Public.

FAQ sur le stage de sensibilisation à la sécurité routière

Je suis en permis probatoire et dans l’obligation d’effectuer un stage de sensibilisation à la sécurité routière. J’ai cherché une formation sur plusieurs sites et j’ai trouvé des stages de récupération de points moins chers que les stages de sensibilisation à la sécurité routière. Puis-je choisir les moins chers même si l’appellation est différente ?

La dénomination du stage est différente mais toutes ces appellations renvoient à la même formation. Vous pouvez donc choisir le stage le moins cher que vous avez trouvé. Les prix fluctuent en fonction des sites, des dates et des centres organisateurs, de la même façon que les billets d’avion. Cependant, la prestation est la même et vous récupèrerez, dans tous les cas, jusqu’à 4 points sur votre permis.

Suite à une grosse infraction au code de la route, je dois effectuer un stage en composition pénale. Si je choisis un stage de récupération de points, est-ce-que je pourrai récupérer 4 points sur le permis ?

Le statut de votre stage, en composition pénale, vous empêche de récupérer des points sur le permis. Même si l’intitulé de votre formation est un stage de récupération de points, vous ne pourrez pas les rattraper. Cependant, puisque ce séminaire reste un stage de sensibilisation à la sécurité routière, vous pourrez faire valoir cette formation comme stage en composition pénale.

Ce qu’il faut retenir d’un stage de sensibilisation à la sécurité routière

  • Plusieurs appellations pour un même stage.
  • 14h de formation.
  • Stage volontaire et / ou obligatoire.